mouv-in
Inscription à la newsletter
   

Résolution N°1 : se mettre à la natation


Rédigé le Vendredi 8 Février 2019 à 18:41 | Lu 33 commentaire(s)


Vous êtes attiré par les activités aquatiques, mais l’immersion n’est pas votre point fort. Et si cette bonne résolution arrivait en première position ? Demain, je me mets à l’eau ! Go !


Vous connaissez les bienfaits des activités aquatiques, mais il vous manque encore ce supplément de motivation pour arriver à franchir le cap. Et si 2019 était sous le signe de l’eau ? Nous allons tout faire pour vous convaincre.

La natation dite sportive est votre meilleur allié pour retrouver la forme. C’est l’un des sports qui fait travailler tout le corps et qui brûle le plus de calories s’il est pratiqué de manière régulière (au minimum une heure). Inconvénient : la natation demande des aptitudes techniques pour une pratique optimisée, mais ne vous découragez pas, comme pour toute discipline cela vient petit à petit et avec persévérance. Au-delà de l’aspect physique, la natation est un atout incomparable pour retrouver souffle et endurance.

Se fixer un objectif

Je vous entends d’ici : il n’est vraiment pas sympa Nico de vouloir nous foutre à l’eau avec les températures actuelles ! Mais justement, c’est maintenant qu’il va falloir trouver la motivation. Alors le meilleur moyen est de se fixer un objectif. Que ce soit pour retrouver ou garder la forme, ou participer au prochain Triathlon des Vannades, vous allez devoir sauter dans le grand bain. Le mieux, dans ces cas-là, est de se « forcer » à plusieurs, il y en aura toujours un pour motiver l’autre. Et puis une fois que l’on y est, on ne peut plus s’en passer.

On commence par où ?

Durant quelques mois vous allez devoir vous contenter des bassins chlorés, la première contrainte à dépasser va être de trouver un créneau pour enchaîner les longueurs. Cela va dépendre de votre emploi du temps et de la piscine la plus proche… Aïe, ça coince déjà ! Non, non, vous n’allez pas déjà abandonner. Il y a des possibilités multiples dans un rayon de cinquante kilomètres aux alentours. Si vous ne voulez pas être « enfermé », vous pouvez même trouver une piscine avec un bassin extérieur chauffé (le top !) comme à Venelles ou Pertuis, par exemple. Vous pourrez ainsi profiter des belles journées ensoleillées en pratiquant votre nouvelle activité physique. Vous pourrez aussi faire vos brasses dans d’autres piscines découvertes comme Sainte-Tulle, Oraison, Valensole… mais il vous faudra atteindre le mois de juin.

Les beaux jours arrivant et les températures de l’eau remontant, vous pourrez envisager de nager en eaux libres (lac ou mer), mais pas avant avril avec une combinaison, ou juin sans. Sinon, vous pouvez aussi préparer l’été et en profiter pour mettre une piscine dans le jardin, mais on compte sur vous pour être assidu et enchaîner les longueurs, pas juste en profiter après le barbecue dominical. Pour cette solution, il sera nécessaire de commencer maintenant à faire faire les devis, si vous voulez plonger cet été.

Une fois le lieu idéal repéré, attelez-vous à vous équiper. N’oubliez pas que dans chaque piscine il sera obligatoire de porter un vrai maillot de bain (pas un short, ni un bermuda, ni un caleçon Pullin, n’est-ce pas, messieurs ?). On vous demandera aussi, dans la plupart des piscines, de porter un bonnet, et pour votre bien-être pensez à prendre des lunettes de natation.

Maintenant que j’y suis, plus le choix !

Vous voilà au bord du bassin, vous n’avez plus qu’à vous mettre à l’eau. Déjà, décomplexez-vous, on est tous là pour faire du sport, puis pensez aux bienfaits. Allez, un dernier petit effort… c’est parti !

Définir son programme

En fonction de votre niveau, vous allez multiplier plus ou moins les allers-retours. Faites en fonction de votre ressenti, le tout étant de ne pas vous décourager dès la première séance. Il n’y a pas de meilleure ou moins bonne nage, tous les styles vous apporteront la tonification du corps, mais ce sont des muscles différents qui travailleront en fonction de votre option. Si vous êtes aux prémices de la pratique, commencez par la brasse, la nage de survie ! Si vous avez la technique, vous pouvez alors vous lancer directement en crawl, pour améliorer aussi bien votre technique que votre endurance. Car je vous rappelle que la natation est un sport d’endurance et ses bénéfices se font ressentir grâce à une pratique « longue distance ».

Si vous êtes débutant, nous vous conseillons d’essayer de réaliser une première séance de trois cents mètres. En fonction de votre pratique et de votre souffle surtout, vous pourrez enchaîner les longueurs ou faire des pauses tous les vingt-cinq, cinquante ou cent mètres. Essayez de tenir le plus longtemps sans vous arrêter, mais ne vous épuisez pas non plus. Pensez à bien vous échauffer, surtout à sec, en dehors du bassin. Une fois dans l’eau, allez-y progressivement pour que vos muscles aient le temps de s’échauffer. La séance suivante, vous vous fixerez comme objectif cent mètres en plus, et une distance plus longue sans arrêt. Et ainsi de suite à chaque séance. Ne vous fixez pas de chrono, on n’est pas là pour faire la course. Plus vous serez assidu dans votre pratique et la récurrence des séances, plus vous constaterez les progrès réalisés.

Respiration, appuis, glisse

La pratique de la natation repose sur trois fondamentaux : une technique de respiration à bien appréhender, des appuis et une glisse à optimiser. Le plus dur va être la respiration, il ne faut pas se le cacher : ce n’est pas naturel pour l’être humain.
La natation est un sport complet, doux, sans chocs, mais pas sans contraintes physiques. Les nageurs l’ont désormais oublié, mais c’est la respiration qui demande le plus d’effort et surtout un rythme à prendre pour ne pas s’épuiser. On conseille automatiquement, dès l’école de nage, d’adopter une respiration en trois temps (une respiration tous les trois mouvements de bras) pour le crawl par exemple, mais au fur et à mesure de la pratique on constate que ce n’est pas forcément le plus adapté au nageur. Chacun doit alors trouver le rythme qui lui convient, certains en trois temps, ou d’autres en deux temps (une respiration tous les deux mouvements de bras), car, comme nous vous le disions, la natation est un sport d’endurance et c’est sur les longues distances que ce rythme va faire son effet sans asphyxier vos muscles.

Vous voulez aller plus loin ? Vous pouvez relire l’article paru dans Mouv’in n° 127 "pour que la natation devienne votre point fort".

Une fois immergé et habitué à l’eau, vous ne pourrez plus vous en passer. Pour le plus grand bonheur de votre physique et de votre mental.




Facebook


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28      

Galerie
sans titre
sans titre-297
sans titre-297-2
sans titre-295
sans titre-294
sans titre-291
sans titre-290
sans titre-288
sans titre-287
sans titre-286
sans titre-285
sans titre-284
sans titre-283
sans titre-282
sans titre-282-2
sans titre-278
sans titre-277
sans titre-277-2
sans titre-274
sans titre-273
sans titre-271
sans titre-270
sans titre-269
sans titre-267
DSC_5484
DSC_5483
DSC_5482
DSC_5480
DSC_5479
DSC_5478
DSC_5477
DSC_5476
DSC_5475
DSC_5474
DSC_5471
DSC_5469
DSC_5467
DSC_5466
DSC_5465
DSC_5464
DSC_5463
DSC_5462
DSC_5461
DSC_5460
DSC_5458
DSC_5457
DSC_5456
DSC_5455

Téléchargement
0103MOUVIN_WEB.pdf
Archives - 12.2 Mo - 02/04/2016
102MOUVIN_WEB.pdf
Archives - 15.04 Mo - 02/04/2016
099MOUVIN WEB.pdf
Archives - 10.49 Mo - 04/11/2015
MOUVIN_101_WEB.pdf
Archives - 13.12 Mo - 29/01/2016
MOUVIN 100_WEB.pdf
Archives - 20.96 Mo - 01/12/2015




   


Galerie
IMG_7637
DSC_0070
DSC_0002
DSC_0141
DSC_0286
P1430284
IMG_7930
P1460734
sans titre-333
DSC_0034
DSC_0084
sans titre-669
1-397
1-180
sans titre-164
P1420026
DSC_0424
DSC_0299
Première représentation-115
P1460266
1-416
P1420214
DSC_0068
IMG_7120
DSC_5319
DSC_0220
P1420229
DSC_0304