Magazine Mouv'in

La healthy food, qu’est-ce que c’est

Rédigé le Mardi 17 Novembre 2015 à 09:00 | Lu 2230 fois


Health pour la santé, et food pour l’alimentation : la healthy food est donc, comme vous l’aurez compris, l’art de manger sainement, en sélectionnant le contenu de son assiette pour nous apporter de la vitalité.


On parle de plus en plus de la healthy food, en opposition à la junk food, la malbouffe en français, par les ravages qu’elle entraîne en termes de surpoids et d’obésité, deux sujets devenus, depuis quelques décennies, un problème de santé publique. Cette dernière a pris de l’ampleur par notre mode de vie effréné, où l’on mange sur le pouce (en quinze minutes lorsque tout va bien) un encas acheté à la va-vite, histoire de remplir notre estomac pour quelques heures… C’est sans compter l’appel au secours de notre estomac à 17 heures, criant famine, qui va vous pousser à consommer de nouveau un snack de plus ou moins bonne valeur nutritionnelle, vous enfermant alors dans le cycle infernal du grignotage… Tranquillement et doucement, les kilos s’installent… on oriente alors nos choix vers des légumes, on supprime le pain et les féculents (qui font grossir, dit-on !) et notre organisme, toujours aussi malmené, nous refuse la perte de poids, malgré les frustrations que l’on s’impose durement…

Alors il serait temps de dire stop à tout ce malmenage, cette privation et ces comportements alimentaires excessifs (dans un sens comme dans l’autre, entre l’outrance et la restriction !) pour enfin trouver votre alimentation, votre équilibre.

La healthy food prend tout son sens, l’objectif étant de redéfinir le contenu de notre alimentation, en fonction de nos besoins avant tout, mais également de nos goûts, de nos convictions et de notre mode de vie. Car, parfois, la variation de poids, qu’elle soit négative ou positive, est l’indication d’un dysfonctionnement de notre rythme de vie, où le corps réagit à un excès de stress, par exemple, ou tout simplement à un manque d’équilibre.

On peut dire que la healthy food nous permet de manger mieux, tout en conservant l’aspect plaisir. Mais c’est surtout le moyen de nous pencher sur nos habitudes alimentaires et d’identifier par nous-mêmes, ce que nous aimerions améliorer, en prenant conscience de ce que nous ingurgitons réellement quotidiennement.


En pratique, dans l’assiette ça donne quoi ?

  • Des fruits et légumes, frais de préférence, pour optimiser l’apport de vitamines et minéraux. On prendra soin de respecter les trois portions de fruits quotidiennes et des légumes à chacun des repas. Une crudité par jour assurera l’apport de vitamine C, puissant antioxydant qui nous aidera à lutter contre les maux de l’hiver. Pour bénéficier de leurs bienfaits, on mise sur un approvisionnement plusieurs fois par semaine et surtout on consomme les végétaux de saison.
  • Des sucres complexes (les bons sucres), à chaque repas pour permettre la sensation de satiété et éviter les grignotages entre les repas. Les légumineuses, si elles sont bien digérées, s’avèrent être de bons alliés, notamment pour leurs protéines végétales et leur apport en fibres qui ralentissent la digestion.
  • Des protéines animales quotidiennement, avec la consommation de viande (plutôt blanche), poisson et œufs. À vous de déterminer, selon vos convictions, si ces dernières sont nécessaires à chaque repas et, si oui, en quelles quantités.
  • De l’eau, afin d’assurer une bonne hydratation (c’est aussi la clé d’une belle peau), à consommer de préférence par petites gorgées tout au long de la journée. On limitera alors notre consommation de soda, de boissons sucrées ou de vin (occasionnellement).
  • Les graisses insaturées sont à privilégier (bonnes pour notre système cardiovasculaire), en utilisant une cuillère à soupe pour quantifier la matière grasse. On veillera à varier les huiles pour bénéficier de leurs bienfaits.
  • La consommation de produits sucrés, même édulcorés, sera à limiter, car les édulcorants entretiennent le goût du sucre et nous incitent à consommer toujours plus de sucre.

Mais la healthy food, c’est aussi l’environnement et le cadre dans lequel s’inscrivent vos repas :

  • Les règles hygiénodiététiques de base sont également de rigueur : manger dans le calme, à heures fixes autant que possible, sans être happé par la télévision, l’ordinateur ou autre… et surtout en prenant le temps de mastiquer ! Le temps du repas doit être d’environ trente minutes, afin que les messages nerveux puissent se faire entre votre estomac et votre cerveau.
  • Apprenez à pratiquer la modération ! Inutile de vous interdire des aliments, c’est le meilleur moyen pour que votre cerveau en ait envie et le réclame. Mangez un petit peu de tout, en quantité raisonnable.
  • Changez vos habitudes alimentaires nécessite du temps, de la patience et de la persévérance, alors prenez votre temps. Optez pour un changement et une fois qu’il est ancré, passez à une nouvelle amélioration lorsque vous vous en sentez prêt.

Petit plus :

On change nos habitudes de choix de produits lorsqu’on va faire ses courses, et surtout on prévoit un ravitaillement plus fréquent pour miser sur des végétaux frais pour en tirer tous les bénéfices.

On adopte un sport plaisir qui nous permettra de lâcher-prise et qui nous évitera peut-être même le grignotage dans certaines situations.

Finalement, opter pour la healthy food, c’est décider de trouver son équilibre alimentaire, pour restaurer son bien-être et se sentir mieux dans notre vie quotidienne. C’est changer nos habitudes alimentaires avec un ravitaillement plus fréquent, des aliments moins industriels et raffinés, en partie responsables du grignotage, et redonner un sens à l’acte de manger.

 

Tendances healthy à retrouver dans votre rubrique Recettes ce mois-ci pour une journée « diet’ et tic ».

Le burger veggy, un hamburger végétarien, qui peut être à base de poisson, ou d’œuf éventuellement, pour l’apport de protéines animales, ainsi que de légumes.

Barre aux fruits secs et céréales maison ou des granolas (non, non, pas les gâteaux industriels !) pour leurs apports en glucides complexes pour tenir toute la matinée, ou en collation avant d’aller au sport dans l’après-midi.

Le green smoothie pour son apport de vitamine C, et surtout pour éviter de grignoter dans la journée. En bonus, on assure notre hydratation.





Lu 2230 fois
Floriane Chastin - 06 69 36 00 95


1.Posté par karabadji lisa le 03/03/2019 19:38
merci

Nouveau commentaire :


Facebook







Publicité

L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    



Publicité