mouv-in
Inscription à la newsletter
   

Quatorze, ou les trente-huit jours d’avant-guerre au théâtre Durance


Rédigé le Vendredi 13 Avril 2018 à 13:35 | Lu 242 commentaire(s)


Le soir du 13 avril à Château-Arnoux, la compagnie Cassandre rejoue sur les planches du théâtre Durance, les trente-huit jours qui précédèrent la Première Guerre mondiale. Quatorze est une comédie documentée qui se permet l’humour et la légèreté pour sérieusement questionner l’engrenage qui conduira à la grande boucherie.


« Comment en est-on arrivé là ?

— Si je savais ! »

Août 1914, quelques jours après le déclenchement de la Grande Guerre, cet échange éclair est tiré d’une conversation entre le comte Von Bülow, ancien chef du gouvernement allemand, et le chancelier Bethmann-Hollweg. Pour apporter sa pierre à l’édifice du centenaire de la guerre 14-18, la compagnie Cassandre a pris le parti d’en interroger les causes et les engrenages, d’en décrypter les mécanismes politiques, diplomatiques et militaires. Point de fatalité, Quatorzes’est mise en ordre de bataille pour repasser, parfois au ralenti, parfois en accéléré, le film des événements qui s’enchaîneront durant les trente-huit jours précédant la mobilisation générale.

 

Le soir du 13 avril au théâtre Durance, six acteurs interpréteront, tour à tour, une foultitude de personnages, des ambassadeurs, des monarques, des archiducs, des assassins, des généraux, des ministres, des syndicalistes, des politiques, des terroristes, des pacifistes, des va-t-en-guerre, des journalistes, des héros, des bientôt morts… Mais aussi des chevaux, des rats, des oies, des fleurs au fusil, des poltrons, des vaillants, des bouseux, des maréchaux des logis, des maréchaux de France, de noms de rues… Et encore des Belges, des Sénégalais, des Français, des Allemands, des Ottomans, des Austro-Hongrois, des Anglais, des Italiens, des Serbes, des Bosniaques, des Russes, des Américains, des Asiatiques, des Africains, des Européens, des Européens et encore des Européens, des humains, quoi !


Drôle, didactique et haletant

« Pendant très longtemps, on a scruté l’enchaînement des faits qui ont mené à la guerre pour conclure que, finalement, une fois le doigt mis dans un engrenage, il n’était plus possible d’arrêter, le corps de l’Europe y était passé tout entier par un simple effet mécanique […]Se réfugier derrière une explication mécanique, n’est-ce pas accepter une vision déterministe de l’histoire ? S’est-on assez demandé s’il n’y a pas eu une série de moments où le mécanisme aurait pu être bloqué ? N’a-t-on pas mis trop l’accent sur la fatalité et sur le destin, et pas assez sur chacun des instants où la volonté d’un homme ou d’un groupe d’hommes aurait pu faire basculer la machine dans le sens inverse ? »C’est en se ralliant à cette grande question soulevée par Jean-Jacques Beckerhistorien spécialiste de la Première Guerre mondiale, que s’est construit ce foisonnement théâtral.

Le sujet est grave, mais Cassandre ne s’en permet pas moins l’humour et la légèreté, pour nous servir un récit aussi drôle que didactique, sensible et parfaitement huilé, haletant, à la façon d’un roman policier.


Distribution
Texte : Vincent Fouquet ; mise en scène : Sébastien Valignat,assisté de Marijke Bedleem ; scénographie :Benjamin Lebreton ; jeu :Matthieu Grenier, Guillaume Motte, Charlotte Ramond, Alice Robert, Natalie Royer, et Tommy Luminet ou Jean-Philippe Salério ; scénographie : Bertrand Nodet ; lumière : Dominique Ryo ; son : Josef Bilek ; vidéo : Clément Fessy ; costumes : Clara Ognibene 
 

Vendredi 13 avril à 21 heures. Durée : deux heures. À partir de quinze ans.

Quatorzeest la seconde création de la compagnie Cassandre, créée en 2010 par Sébastien Valignat. Sa première comédie documentée, T.I.N.A., There Is No Alternative, raconte la crise économique, des subprimesà nos jours. Une « désexpertise » pour donner à penser, sous forme théâtrale, l’économie contemporaine.

 

 

 

Infos : 04 92 64 27 34 – www.theatredurance.fr.

 

 





Facebook


L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Galerie
sans titre
sans titre-297
sans titre-297-2
sans titre-295
sans titre-294
sans titre-291
sans titre-290
sans titre-288
sans titre-287
sans titre-286
sans titre-285
sans titre-284
sans titre-283
sans titre-282
sans titre-282-2
sans titre-278
sans titre-277
sans titre-277-2
sans titre-274
sans titre-273
sans titre-271
sans titre-270
sans titre-269
sans titre-267
DSC_5484
DSC_5483
DSC_5482
DSC_5480
DSC_5479
DSC_5478
DSC_5477
DSC_5476
DSC_5475
DSC_5474
DSC_5471
DSC_5469
DSC_5467
DSC_5466
DSC_5465
DSC_5464
DSC_5463
DSC_5462
DSC_5461
DSC_5460
DSC_5458
DSC_5457
DSC_5456
DSC_5455

Téléchargement
0103MOUVIN_WEB.pdf
Archives - 12.2 Mo - 02/04/2016
102MOUVIN_WEB.pdf
Archives - 15.04 Mo - 02/04/2016
MOUVIN_101_WEB.pdf
Archives - 13.12 Mo - 29/01/2016
099MOUVIN WEB.pdf
Archives - 10.49 Mo - 04/11/2015
MOUVIN 100_WEB.pdf
Archives - 20.96 Mo - 01/12/2015




   


Galerie
P1420276
DSC_0293
P1460629
Première représentation-278
Première représentation-426
sans titre-552
P1460758
DSC_5742
DSC_5095
1-114
P1420358
DSC_0452
DSC_0036
IMG_6641
DSC_5079
DSC_0088
P1460512
P1420502
DSC_0269
IMG_8668
P1420856
sans titre-42
DSC_4938
P1460572
DSC_0229
sans titre-238
P1450519
P1460055