Magazine Mouv'in
Mouv'in Mouv'in
   
mouv-in
Inscription à la newsletter

Un jeune virtuose invité par l’association Volonne initiatives

Rédigé le Vendredi 10 Août 2018 à 09:35 | Lu 307 fois


Le Lyonnais, Jean-Baptiste Mathulin, trente ans, pianiste, est l’invité de « marque » de Volonne initiatives qui inaugure une nouvelle manifestation estivale en août.


« L’idée est de proposer un concert en plein air à la disposition des visiteurs et des touristes pour un moment de plaisir plus ou moins long selon la volonté de chacun. Les musiques les plus diverses s’y côtoieront, musique de film, classique, jazz, variété », argumente l’artiste sur sa venue à Volonne.


Mouv’in— Vous avez eu une formation qui sort de l’ordinaire. Comment êtes-vous venu au piano ?

 

J.-B. M. — Le piano est venu de mon père. Il jouait en amateur. Il m’a aidé pour le solfège ; pour le reste, j’ai appris tout seul. J’ai démarréle piano à onze ans, en autodidacte… Le déclic a été une sonate de Beethoven. J’ai eu un coup de cœur et c’est là que j’ai commencé à bien travailler.

 

Jean-Baptiste Mathulin possède ce talent capable de produire des instants « hors du temps » qui viennent faire germer, accroître ou confirmer l’amour de la musique.

 

« Comme je suis très exigeant avec moi-même, je reste en quête permanente de cet idéal… Il faut interpréter avec toute son âme, car la musique s’adresse au cœur plus encore qu’à l’esprit. » Jean-Baptiste Mathulin ajoute encore avec véhémence : « Je me suis toujours plus attaché à transmettre de l’émotion immédiate, un ressenti, plutôt qu’à faire preuve de virtuosité. C’est une chance et un défaut en même temps. »


Ce jeune prodige pianiste a reçu de très nombreuses distinctions grâce à sa sensibilité.

 

Il entre au conservatoire de Saint-Étienne dans la classe de Roland Meillier et obtient son diplôme d’études musicales. C’est Réna Sherechevskaya qui lui apprend la tradition russe du piano et lui permet d’intégrer le Conservatoire national supérieur de Lyon auprès d’Hervé N’Kaoua et Thierry Rosbach, dont il sort « diplômé, mention très bien » à son prix ainsi qu’à son master.

 

Parallèlement, il a suivi un cursus universitaire et possède un master de musicologie. Dans son cursus, il a profité des conseils de maîtres et sa passion pour Chopin l’amène à travailler tout particulièrement avec Jean-Marc Luisada. Distingué lors de nombreux concours internationaux, et enfin il reçoit notamment à l’unanimité du jury le premier prix du Concours international Chopin de Brest 2010, incluant le prix spécial décerné par la ville.

 

Participant à de nombreux festivals français et étrangers, comme soliste il a également interprété le Concertode Schumann, à Brest, sous la direction de Mark Schuster, et dans l’orchestre Entre Sable et Ciel, en 2011.

 

Il est le partenaire du contrebassiste Julien Mathias, formant avec lui l’ensemble Alter duo.

 

Rendez-vous le samedi 11 août sur la place du Château de Volonne pour un concert en plein air.


Lu 307 fois

Facebook







Publicité

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31