Magazine Mouv'in

👉 L'Amande est en fête à Oraison ce dimanche 11 Octobre

Rédigé le Mercredi 7 Octobre 2020 à 07:51 | Lu 67 fois


Sous l’égide d’Arnaud Montebourg, président de la Compagnie des Amandes, le dimanche 11 octobre prochain, la ville d’Oraison se pare aux couleurs, senteurs et saveurs de l’amande pour ce rendez-vous incontournable des amateurs de ce fruit à coque.


Avec l’arrivĂ©e de l’automne qui correspond Ă  la rĂ©colte des amandes, Oraison accueille chaque annĂ©e tous les acteurs de la filière (producteurs, transformateurs et consommateurs) pour  cĂ©lĂ©brer ce fruit gourmand aux vertus nutritives incontestables.
L’ambition de l’association est de redonner à la Provence la place qu’elle mérite dans la production d’amandes.
Le 11 octobre prochain, l’association La Fête de l’Amande fêtera ses treize ans.


 Un dimanche festif 

Tout le cœur de ville sera rendu piéton afin de redécouvrir le plaisir de marcher, de flâner et de profiter tous les différents espaces, en toute quiétude. Une occasion de connaître toutes les facettes de ce fruit à coque autour d’ateliers culinaires, de stands pédagogiques ou gastronomiques. Les enfants seront accueillis toute la journée par l’équipe de LudoBrousse.
Les Fileuses d’Oraison, en costume provençal, vous feront redécouvrir les gestes ancestraux du cassage des amandes au fer ou à la pierre et vous offriront les fruits de leur travail.
Le succès populaire de cette manifestation n’a fait que croître. Cela nous oblige en ces temps de pandémie à tout mettre en œuvre pour respecter la législation sur les gestes barrières.

 

La fête de l’amande, un moment convivial très apprécié
👉 L'Amande est en fête à Oraison ce dimanche 11 Octobre

 L’Amande Ă  oraison, UNE HISTOIRE ANCIENNE

Jusqu’au 19ème siècle, Oraison hébergea le plus grand centre de cassage et de négoce de France, fournissant tous les dragistes et nougatiers de l’hexagone. Il y avait à l’époque sept cassoirs. C’étaient les femmes qui cassaient les amandes à la main, avec le fer, petite barre carrée en acier striée à l’extrémité, de deux façons différentes et avec les galets de la Durance.

 

 De nos jours...

Les entreprises agroalimentaires oraisonnaises font vivre une centaine de personnes et ont acquis au fil du temps une réputation internationale : qu’il s’agisse des confiseries Doucet ou des entreprises Perl’Amande ou Telme. Ces acteurs contribuent à relancer une filière en pleine expansion. En 1920 naissait le cassoir Dejean plus connu sous le nom de Perlamande.
En l’an de grâce 2020 devenu Perl’Amande la société toujours aussi vaillante fête ses 100 ans. Joyeux anniversaire à toute l’équipe qui œuvre pour continuer cette belle histoire et à dans 100 ans, nous aussi.

Aujourd’hui, la production française ne couvre que 1% des besoins en France, autant dire que la marge de manœuvre est grande pour les acteurs de la filière. A la suite de ce constat, différentes initiatives sont en train de se fédérer avec un plan ambitieux de plantations de trois mille hectares dans les cinq prochaines années.
La fête de l’Amande est un moment convivial, apprécié des consommateurs de produits de qualité. Ils trouveront des ateliers gourmands, des démonstrations de cassage d’amandes et des produits transformés à acheter ou à goûter.


Lu 67 fois
Sophie GUIOU

Facebook






Publicité

L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  



Publicité

Téléchargement
Mouv'in Septembre 2020.pdf
Archives - 90.29 Mo - 01/09/2020
Magazine JUIN 2020.pdf
Archives - 15.2 Mo - 02/06/2020
Mouv'in MArs 2020.pdf
Archives - 61.03 Mo - 02/03/2020