mouv-in
Inscription à la newsletter
   

Anthony Pujades objectif Super League


Rédigé le Vendredi 8 Mars 2019 à 09:43 | Lu 59 commentaire(s)


À 27 ans, le triathlète manosquin, champion de France de triathlon 2016, va intégrer le circuit Super League qui débutera les 22 et 23 mars à Bali. Ce format très médiatisé se rapproche de l’épreuve « relais » des Jeux olympiques à laquelle Anthony tient à participer.


Le licencié de Poissy Triathlon s’est prêté au jeu des questions-réponses lors de cet entretien exclusif. L’occasion de découvrir les envies, objectifs et changements qui s’opèrent dans la vie de ce jeune athlète.

M’i : Tu as fait un choix important pour cette nouvelle saison, peux-tu nous en dire plus ?
Anthony Pujades :
En effet, en accord avec mon coach, j’ai pris la décision d’intégrer le circuit Super League qui débutera le 22 et 23 mars à Bali. En parallèle, je participerai à une étape qui réunira une trentaine de triathlètes, et les deux meilleurs obtiendront leur ticket pour le circuit qui compte cinq épreuves dans le monde.

M’i : Pourquoi avoir fait ce choix ?
Anthony Pujades :
C’est, je pense, un bon moyen de se faire connaître et d’être repéré. De plus, les Jeux olympiques de Tokyo de 2020 verront l’apparition d’une épreuve en relais en plus des courses individuelles. Le format Super League se rapproche énormément de l’épreuve « relais » des Jeux olympiques, c’est donc intéressant que la fédération française de triathlon voie ce que je suis capable de faire avec ce type de format, mais il n’y a malgré tout aucune garantie d’intégration à l’équipe des Jeux olympiques.

 

M’i : Les ambitions de l’équipe de France sont clairement affichées pour Tokyo 2020
Anthony Pujades :
Oui, il y a de grandes chances de médaille en individuel chez les hommes avec Vincent Luiz et Pierre Lecorre, mais il y a également une possibilité de ramener l’or sur le relais, pour ma part j’ai la chance d’être rapide sur ces formats-là et si je suis performant sur la Super League et les deux saisons à venir, je pourrai intégrer l’équipe. C’est pour cela que je mets en place pas mal de choses pour atteindre cet objectif.

M’i : Justement quelles sont ces actions mises en place ?
Anthony Pujades :
J’ai pris conscience de mes lacunes, des points que je pouvais améliorer aussi, et je travaille sur cela actuellement accompagné par des professionnels pour me permettre de franchir un cap et ne pas me dire que je suis passé à côté de quelque chose. Des points que je n’étais pas prêt, ne serait-ce que la saison dernière, à mettre en pratique et qui vont me permettre, j’espère, à me hisser parmi les meilleurs. On va dire que je gagne en maturité aussi. Sur le plan de l’alimentation, c’est certainement ce que je peux le plus améliorer, je suis donc suivi par une diététicienne, Floriane Chastin, avec qui je reprends toutes les bases. Du point de vue « mental », je ressens ce besoin d’apprendre à gagner, pour cela je suis accompagné par Jérôme Dimitri. Puis, au quotidien je peux m’appuyer sur mon head coach Greg Rouault, pour la partie natation et musculation Pierre Chaberty, et je profite également de l’expérience de Julien El Farès pour les sorties vélo.

 

M’i : Quel est actuellement ton volume d’entraînement ?
Anthony Pujades :
En ce moment c’est « très dur », je m’entraîne entre vingt-cinq et trente heures par semaine, avec beaucoup plus d’intensité et dans le but d’exploiter toutes mes capacités. En gros, c’est cinq heures de natation, six heures de vélo, neuf heures de course à pied, et deux heures de musculation par semaine. J’ai la chance d’habiter dans un cadre merveilleux et je suis mieux encadré que lorsque j’étais à Aix. Du coup, la motivation est au rendez-vous tous les matins.

M’i : Tu t’es engagé pour une année supplémentaire avec Poissy ?
Anthony Pujades :
Oui, bien entendu, je continue avec Poissy, ce n’est que du positif. On vient de nous communiquer le calendrier des grands prix qui débutent fin mai. De mon côté, je reprends la saison les 2 et 3 mars à Liévin avec un format indoor, ensuite je pars à Bali. Je vais sûrement faire une coupe d’Europe ou une coupe du monde, mais ça pour l’instant je n’en sais pas plus. Rien n’est défini, on va voir comment se passe le début de saison.

M’i : Donc l’objectif à terme ?
Anthony Pujades :
L’idée est d’intégrer le relais pour les Jeux olympiques, mais pour moi ce n’est pas une fin en soi, l’objectif premier est de réintégrer les WTS et être performant. Si je fais les choses correctement, je peux être bien.

M’i : As-tu des soutiens financiers pour ta saison ?
Anthony Pujades :
J’ai signé récemment un contrat avec l’entreprise d’Oraison Perl’Amandes qui me sponsorise. Le gros avantage c’est que cela correspond à mes besoins et attentes en matière nutritionnelle, c’est une bonne chose, et pour ma part je peux mettre en valeur le département et les produits locaux.

Super League Triathlon
La Super League Triathlon (SLT) est le nom d’un circuit international de compétition de triathlon, cofondé en 2017 par le multiple champion du monde d’Ironman Chris McCormack. L’organisation privée propose des rencontres sur des formats courtes distances et des répétitions multiples.
La Super League s’articule autour de cinq formats de courses différentes, obligeant les triathlètes à adapter leur stratégie de course selon les efforts à fournir. Le format de base retenu est celui de trois cents mètres de natation, six kilomètres de cyclisme et deux kilomètres de course à pied. Le nombre de répétitions du format de base est variable et répond à des noms différents : « Triple mix », « Equalizer », « Eliminator », ou « Enduro ». Des maillots distinctifs sont également attribués au meilleur nageur, cycliste ou coureur, ainsi qu’au leader du classement général.




Facebook


L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Galerie
sans titre
sans titre-297
sans titre-297-2
sans titre-295
sans titre-294
sans titre-291
sans titre-290
sans titre-288
sans titre-287
sans titre-286
sans titre-285
sans titre-284
sans titre-283
sans titre-282
sans titre-282-2
sans titre-278
sans titre-277
sans titre-277-2
sans titre-274
sans titre-273
sans titre-271
sans titre-270
sans titre-269
sans titre-267
DSC_5484
DSC_5483
DSC_5482
DSC_5480
DSC_5479
DSC_5478
DSC_5477
DSC_5476
DSC_5475
DSC_5474
DSC_5471
DSC_5469
DSC_5467
DSC_5466
DSC_5465
DSC_5464
DSC_5463
DSC_5462
DSC_5461
DSC_5460
DSC_5458
DSC_5457
DSC_5456
DSC_5455

Téléchargement
0103MOUVIN_WEB.pdf
Archives - 12.2 Mo - 02/04/2016
102MOUVIN_WEB.pdf
Archives - 15.04 Mo - 02/04/2016
MOUVIN_101_WEB.pdf
Archives - 13.12 Mo - 29/01/2016
099MOUVIN WEB.pdf
Archives - 10.49 Mo - 04/11/2015
MOUVIN 100_WEB.pdf
Archives - 20.96 Mo - 01/12/2015




   


Galerie
P1460442
IMG_0234
1-61
IMG_0164
P1420590
DSC_0623
IMG_0226
sans titre-373
1-293
sans titre-43-42-41
DSC_0292
P1430289
IMG_8513
1-184
DSC_0275
DSC_0130
DSC_0459
1-310
1-292
DSC_4976
IMG_6897
P1460386
P1460874
IMG_0132
sans titre-50
DSC_0111
DSC_0350
P1460712