Magazine Mouv'in
   
mouv-in
Inscription à la newsletter

Autant de promesses que de maux


Rédigé le Lundi 20 Juin 2016 à 08:44 | Lu 1453 fois | 0 commentaire(s)


C’est le titre du 17ème spectacle de l’Atelier de la danse, qui aura lieu les vendredi 24 et samedi 25 juin prochains à 20h30, au théâtre Jean le Bleu à Manosque. Un spectacle inspiré et adapté du célèbre « Autant en emporte le vent ».


Céline Nakache et son équipe de professeurs travaillent depuis le mois de septembre sur cette adaptation du célèbre film « Autant en emporte le vent », pour en proposer une création originale et chorégraphiée. Ce film, mondialement connu, « Gone the wind » de Victor Fleming, un grand succès du cinéma américain, met en scène la jeune Scarlette O’hara et le cynique Rhett Butler sur fond de guerre de la Sécession. L’Atelier de la danse va nous proposer sa version revisitée avec une volonté forte et une passion certaine pour cet art « nous mettons tout en œuvre pour offrir un univers pédagogique, valorisant et épanouissant à nos jeunes, afin de pouvoir leur donner la parole via l'expression artistique, qu'elle soit corporelle (danse) et orale (expression et théâtre).Nos danseurs se sont investis et le choix du thème n’a finalement pas été une barrière ; ils ont aimé, certains ont été jusqu’à lire les livres et d’autre regarder le film (en plusieurs fois vu sa longueur). Les parents aussi sont contents car ce film parle à tout le monde. Souvent on me dit « oh c’est mon film préféré ». Nous vous remercions de l'intérêt que vous nous porterez en venant voir notre spectacle, les enfants d'aujourd'hui sont l'avenir de demain et nous devons les encourager à voir toujours plus loin », nous confie Céline Nakache.

 

Un peu d’histoire

 

Géorgie 1861, Scarlett O’Hara est une jeune fille de la haute société sudiste, dont la famille possède une grande plantation de coton, appelée Tara. Courtisée par tous les bons partis du pays, Scarlett n'a d'yeux que pour Ashley Wilkes ; Scarlett a un caractère bien trempé, obstiné, rusé et capricieux qui fera sa force et sa faiblesse, et donnera à « AUTANT DE PROMESSES  QUE DE MOTS MAUX» un dynamisme particulier. Ashley cependant est promis à sa cousine, la gentille Mélanie Hamilton. Scarlett cherche à tout prix à le séduire, mais à la réception des Douze Chênes, c'est du beau et controversé capitaine Rhett Butler qu'elle retient l'attention. Ce dernier l'a surprise alors qu'elle avouait son amour à Ashley. Fasciné par l'énergie et la force de caractère de l’héroïne, il n'aura d'yeux que pour elle, malgré son indépendance d’esprit.


Un spectacle à l’image du film

 

Malgré la difficulté de la mise en scène, c’est vraiment ce thème qui a inspiré Céline, un nouveau défi à relever pour elle. Même si le film est ancien, il traite de faits toujours d’actualité comme la ségrégation raciale, l’amour, l’argent, … « Ce spectacle de fin d’année est l’occasion pour nos 185 danseurs de présenter le travail appris dans l’année avec leurs professeurs : Philippine Latil, Alison Le Lohe, Charlotte Furiani, Jérémie Rakotamana et Emma Bellard. » Plus de 40 chorégraphies, dans différentes disciplines : classique, modern’jazz, contemporain, ragga, hip hop, GRS, moderne, avec la nouveauté cette année du Break Dance. Plus de six mois de préparation, avec plus de 300 costumes et accessoires. Six couturières ont travaillé sur ce projet pour la confection de crinolines, robes de bal, costumes queue de pie, costumes de soldats et la fameuse robe blanche de Scarlett qu’elle portait dans la scène du pique-nique des Douze chênes. Un spectacle haut en couleur ! « Je remercie d’ailleurs Lulu, Marlène, Sylvia, Zaza, Céline, L’atelier des Ormeaux « Des filles en aiguilles » pour leur travail et leur investissement, ainsi que les parents, familles qui nous ont aidé dans la mise en place du projet et des décors».

 

« Je voudrais aussi remercier Vanessa Muller de « Ma Petite Robe blanche » à Manosque pour son partenariat, sa gentillesse, ses prêts de crinolines sous les robes des personnages principaux. La Simc, Thomas Muvida, Proman, le magasin Azadi à Manosque. »

 

Plus d’infos 

Spectacle Autant de promesses que de mots maux

Vendredi 24 et samedi 25 juin 2016 à 20h30

Théâtre Jean le Bleu à Manosque

Vente des billets à l’école L’Atelier de la Danse - 37 bd Martin Bret (face au lycée Esclangon)

et à l’office de tourisme (à compter du 1er juin)

Tarif : Adulte 12€ / Moins de 10 ans : 8€

06 16 95 97 65

site : latelierdeladanse.fr

mail : latelierdeladanse04@gmail.com




Nouveau commentaire :


Facebook



L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Téléchargement
Mouv'in MArs 2020.pdf
Archives - 61.03 Mo - 02/03/2020
Mouv'in Decembre-Janvier.pdf
Archives - 69.11 Mo - 02/12/2019
Magazine novembre 2019.pdf
Archives - 38.08 Mo - 02/12/2019
Magazine Octobre 2019.pdf
Archives - 13.51 Mo - 30/09/2019
Mouv'in 137.pdf
Archives - 48.29 Mo - 04/09/2019