Magazine Mouv'in
Mouv'in Mouv'in
   
mouv-in
Inscription à la newsletter

CAMILLE SAYOO À ÉDIMBOURG (ÉCOSSE)

Rédigé le Mercredi 4 Février 2015 à 16:17 | Lu 419 fois



1°/ Où habites-tu ?

À Édimbourg en Écosse (Royaume-Uni).

 

2°/ Depuis quand ?

Depuis décembre 2013.

 

3°/ Quelles sont les raisons de ton départ ?

Je suis partie d’abord pour des raisons professionnelles. J’ai un poste ici qui m’offre une expérience très enrichissante. J’aimais aussi l’idée de découvrir un nouveau pays.

 

4°/ Que fais-tu ?

Je fais de la recherche en biologie moléculaire.

 

5°/ Peux-tu me décrire une journée type là-bas ?

Ma journée type est plutôt classique. De 6 h 45 à 8 heures : réveil, petit déjeuner, etc. ; de 8 h 15 à 8 h 45 : trajet maison-boulot à vélo ; de 8 h 45 à 17 h 30 : boulot ; de 17 h 30 à 18 heures : trajet retour. Une fois rentrée, je passe du temps en famille.

 

6°/ Comment occupes-tu ton temps libre ?

Je vis ici avec mon conjoint et notre fils de neuf mois. Les week-ends, on part se balader autour d’Édimbourg et dans les Highlands dès qu’on en a l’occasion. Sinon on voit des amis, qui sont Français pour la plupart.

 

 

7°/ Quel temps fait-il en ce moment ?

Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, il a fait très beau cette semaine. Globalement, le temps est très changeant et on voit souvent le soleil et la pluie plusieurs fois par jour. On a aussi pas mal de vent.

 

8°/ Qu’est-ce qui t’a le plus surprise à ton arrivée ?

On ne s’attendait pas à ce que le jour dure si longtemps l’été (quelques heures de nuit seulement).

 

9°/ Quelle est l’expression locale que tu utilises le plus ? Que veut-elle dire ?

Je n’ai pas d’expression en tête maintenant. Les locaux ont un fort accent et pas mal d’expressions que je ne comprends pas toujours ! J’ai peut-être intégré l’accent écossais sans m’en rendre compte.

 

10°/ Le plat typique ?

Le haggis. C’est de la panse de brebis farcie, si, si ! En pratique, ça ressemble un peu à du pâté servi chaud. C’est accompagné d’une purée de pommes de terre et de navets. Ça peut être bon si c’est bien préparé, mais immangeable si c’est mal fait.

 

 

11°/ La boisson locale ?

Le whisky. Ça a été une vraie découverte pour moi. Je pensais détester ça, mais c’est parce que je n’en avais jamais goûté de bons. Il en existe plein de variétés avec une gamme de parfums très étendue. Il y a aussi des tas de brasseries qui font de très bonnes bières.

 

12°/ Qu’est-ce qui te manque le plus de Manosque ?

La chaleur.

 

13°/ Qu’est-ce qui te manquerait le plus si tu partais ?

Les paysages magnifiques des Highlands.

 

 

14°/ Le retour, c’est pour quand ?

Dans quelques années.

 

15°/ Une phrase pour valoriser ta ville et inciter les gens à y venir ?

C’est une ville à taille humaine avec des habitants très accueillants.

 

16°/ Ce que les gens ne savent pas d’Édimbourg ?

Il y a un grand festival de théâtre dans toute la ville au mois d’août.

 

17°/ Les coutumes locales (vestimentaires, professionnelles…) ?

Le kilt évidemment. On croise des joueurs de cornemuse qui en portent dans les quartiers touristiques, mais ce n’est pas que du folklore. Les Écossais le portent pour les grandes occasions (les mariages en particulier). Il y a aussi les Highlands Games, ce sont des fêtes de village qui ont lieu un peu partout l’été. On assiste à des compétitions de lancer de troncs d’arbre, lancer de pierres et autres épreuves de force, des danses traditionnelles, et on prend des cornemuses plein les oreilles.

 

18°/ Précise-moi le nom de la boîte pour laquelle tu bosses.

L’université d’Édimbourg.



Lu 419 fois
Sophie GUIOU

Nouveau commentaire :


Facebook







Publicité

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31