Magazine Mouv'in
Mouv'in Mouv'in
   
mouv-in
Inscription à la newsletter

La mouette de Tchekhov

Rédigé le Mardi 2 Mai 2017 à 12:09 | Lu 278 fois


Après avoir accueilli la saison dernière un Misanthrope énergique et déjanté, le théâtre Durance vous invite à découvrir au théâtre La Passerelle à Gap, la nouvelle création du collectif Kobal’t : La Mouette, adaptée d’Anton Tchekhov.


Un autre classique que le metteur en scène Thibault Perrenoud a décidé de monter avec la même équipe de comédiens. Les histoires de ces deux pièces diffèrent, mais trouvent leur point de rencontre dans certaines situations qui touchent les personnages au plus profond. Épuré, le texte s’éloigne de l’écriture originale pour mieux s’en rapprocher. Ils se tutoient, extirpés des convenances de la bourgeoisie russe et de la bienséance due au respect des générations. Mais l’essentiel reste, c’est-à-dire la réalité humaine, celle de ceux qui se cherchent, qui cherchent l’amour aussi, qui souffrent de leur passion ou de leurs ambitions et qui paradent pour fuir ce qui les hante : l’ennui.

 

Le collectif Kobal’t

Kobal’t est une structure créée par trois artistes : Mathieu Boisliveau, Thibault Perrenoud et Guillaume Motte : trois acteurs, deux metteurs en scène, un collaborateur artistique. La rencontre s’est faite il y a maintenant dix ans lors de notre formation au conservatoire d’art dramatique d’Avignon sous la direction de Pascal Papini, Éric Jakobiak et Antoine Selva. « Nous ne nous sommes jamais perdus de vue, cependant chacun de nous a mené son parcours individuel : Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris. Travail sous la direction de divers metteurs en scène tels que : Brigitte Jaques-Wajeman, Jean-François Sivadier, Roméo Castellucci, Bernard Sobel, Daniel Mesguich, Jacques Lassalle, Jean-François Matignon, Nicolas Ramond… »

Fondation d’un collectif. Artiste associé d’un lieu. Nous ressentons aujourd’hui la nécessité de nous réunir afin de développer une pensée commune. Nous avons travaillé ensemble de nombreuses fois et au fil de nos propositions, notre désir s’est aiguisé, précisé. La visée de notre travail est de faire œuvre en servant des œuvres : un théâtre d’art, où textes-acteurs-spectateurs sont incontournables. Nous voulons mettre en valeur les auteurs – classiques ou contemporains – en défendant toujours « une parole scandaleuse, insensée, dissensuelle, et surtout (employons là le mot sans aucune réserve) poétique de l’être avec le monde ». Une humanité au centre de notre plateau…

 

Une adaptation contemporaine de déjantée

Après deux ans de tournée avec Le Misanthrope, qui a été présenté au théâtre Durance l’année dernière, le théâtre de la Bastille a invité Thibault Perrenoud, metteur en scène, à poursuivre la collaboration, monter La Mouette d’Anton Tchekhov, avec la même équipe lui est apparu comme une évidence.

Le dispositif de cette nouvelle création est particulier : un tri-frontal aux allures d’arènes, laissant une ouverture en fond de scène. Il permet d’alterner et de confronter une proximité avec le public comme une grande distanciation, un sentiment d’étouffement comme une grande respiration.

Pas de décor fixe, pas de costumes d’époque, beaucoup d’accessoires.

 

Thibault Perrenoud

Le metteur en scène de La Mouette est diplômé du Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris.

Depuis la fin de sa formation, il a travaillé sous la direction de divers metteurs en scène (Daniel Mesguich, Bernard Sobel, Benjamin Moreau…).

Parallèlement, il comet en scène, avec ses collaborateurs de Kobal’t, Pour un oui pour un non de Nathalie Sarraute et Big Shoot de Koffi Kwahulé.

 

Infos

Jeudi 4, vendredi 5 et samedi 6 mai à 20 h 30, théâtre La Passerelle à Gap.

Départ en bus du théâtre Durance à 19 heures. Durée du spectacle : deux heures trente.

Plus d’informations : 04 92 64 27 34.

 


Lu 278 fois
Sophie GUIOU

Facebook







Publicité

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          



Publicité